VIIIe Rencontre 2021

(EnglishPortuguésEspañol)

 

  • 13 novembre, 10:30 h (fuseau horaire du Mexique). Plénière de clôture

  • 12 novembre, de 16 h à 19 h (fuseau horaire du Mexique). Les limites légales aux initiatives des travailleurs pour leur autogestion économique. Elizabet López Canelas (Territoires collectifs de Resistencia, Bolivie) ; Antonio Mendoza (Université autonome métropolitaine d’Iztapalapa, Mexique) ; Juan Pablo Aruebe Fonseca (Coopérative légale, Fédération des coopératives TRASOL, Chili) ; Alexandre Mandl (Usines récupérées à Sao Paulo, Brésil). Coordonnées : Daniel Sandoval (Université autonome métropolitaine de Cuaimalpa, ANEICI, Mexique).

  • 12 novembre de 11h00 à 14h00 (fuseau horaire du Mexique). Comment les coopératives menacées résistent. Avec Leobardo Vega Tellez (Cooperativa Cruz Azul, Mexique) ; Gigi Malabarba (Rimaflow Fabrica Autogestita, Italie) ; Francisco Martínez (Cooperativa Textiles Pigüé, Argentine) ; Sege Le Quéau (La Coop Des Masques, France) ; Ma. Paula Hernández Ángeles (Coopérative d’habitation de Palo Alto, Mexique). Modéré par : Andres Ruggeri (Open Faculty Program, Argentine) et Víctor Manuel Valdez Romero (Commission d’économie sociale et solidaire de la Coopérative LF Del Centro, Mexique)

  • 11 novembre de 11h00 à 14h00 (fuseau horaire de Mexico). Précarité de l’emploi et nouvelles technologies. Yesenia Sánchez (MEAC, UAQ, Mexique) ; Natalia Acosta et Andrea Ramírez (Université nationale Arturo Jauretche, Argentine) ; Carolina Peláez (Études du travail, Université métropolitaine autonome, Mexique); Débora Fernández (Centre de contact – Télétravail solidaire des travailleurs, Espagne) ; Patrick Le Theron (Union Sindical Solidaires, France). Modérateur : Carlos León (Université autonome de Querétaro, Mexique).

  • 10 novembre de 11h00 à 14h00 (fuseau horaire de Mexico). Insécurité du travail. Crise des perspectives des jeunes et des nouvelles technologies. Wilmar Restrepo (Cooperatva de Trabajo Central en Movimiento, Argentine), Miguel Maximiliano (Bici Taxis Mosquitos, Mexique) ; JaimeFernando González (Coopérative de transport autonome, Mexique) ; Fathi Bouarou (L’Après M’, Marseille, France) ; María José Sánchez (Venus Showroom, Aguascalientes, Mexique). Modérateur : Carlos Garcío (UAM-X, Mexique).

  • 9 novembre de 17h à 20h (fuseau horaire de Mexico). Articulation des politiques publiques pour le secteur de l’économie sociale, populaire et autogérée. Expériences comparatives pour la création d’emplois. Mauricio Sardá de Faría (INCUBES – Entrepreneuriat solidaire Incbadora, Brasi); Rocío Mejía Flores (Télécom, Mexique) ; Abelardo Cuellar (secrétaire du Travail de l’État de Puebla); Francisco Saucedo (CIESS – Universidad Iberoamericana, Mexique) ; José Abelli (Ministère du développement productif, Argentine) ; Teresa Morales (Bolivie). Modérateur : Ismael Osuna (Programme Tandas para el Bienestar, Mexique)

  • 9 novembre 11h00 – 13h00 La participation des femmes de différents processus et contextes qui, au niveau organisationnel et individuel, se retrouvent dans la construction de nouveaux imaginaires et paradigmes et le besoin d’adaptation des coopératives. Grèce Lorena Valencia Arcos, María José Sánchez de Loera, Ingrid Aneth Gómez Ramírez, Jéssica Mariana Carrillo Macías, Carlos Andrés Barba Noriega et Alessandro Grassi (Université autonome d’Aguascalientes, Mexique) ; Serge Le Queau (Coop Des Masques, France) Coordinateur : Blanca Estela Melgarito (Our American Legal Science Network).

 

  • 8 novembre de 11h à 14h (fuseau horaire de Mexico). Réponses à la précarité de l’emploi. Avec Jaime Fernando González et Luis Castillo Farjat (postgraduate in Sustainability Sciences, UNAM, Mexique) ; Antonio Lozano (Solidaridad Obrera, Espagne) ; Alfonso Morales Pelunfinder et Miguel Burgos (Union mexicaine des messagers à vélo par l’application SIRAPPS, Mexique) ; Oscar Bogao (Fédération des coopératives unies, Confédération nationale des coopératives de travail – Santa Fe, Argentine); Cristian Miño (Confédération nationale des coopératives de travail – Santa Fe, Argentine). Coordonnées : Manolo Robles (Cooperativa de Trabajo La Masa, Rosario, Argentine)

  • 5 novembre, 11 h à 14 h (fuseau horaire de Mexico). Les ressources et les actions nécessaires en matière d’environnement et d’économie des travailleurs. Henrique Novaes (Faculté de Philosophie et Sciences de l’Université d’État Paulista, Brésil) ; Layza Soares (Universidade Federal Fluminense, Brésil); Isidro Téllez Ramírez (diplôme de troisième cycle en géographie, UNAM, Mexique) ; Favio Castro, Ivan Lucon (UNICAMP, Brésil) ; David Barkin (Département de la production économique, UAM, Mexique). Coordonnées : Yolanda García Beltrán (Master en sociétés durables, UAM, Mexique).

  • 4 novembre, 11 h à 14 h (fuseau horaire de Mexico). Arbre 3/6. Tableau 5. «Conceptualisation et débats autour de l’économie des travailleurs et de l’autogestion». Andrés Ruggeri (Programme d’extension universitaire de la faculté ouverte, Faculté de philosophie et de lettres, Université de Buenos Aires, Argentine); Benoit Borrits (Association Pour L’Autogestion); Edgar Belmont (Mexique) ; Derrick Naidoo (The Community Healing, Afrique du Sud) ; Gabriel Gualhanone Nemirovsky (Noyau d’épistémologie et d’économie politique do Comum, Université fédérale du Mato Grosso do Sul, Brésil). Modératrice : Celia Pacheco (Études du travail, Université métropolitaine autonome, Mexique).

  • 3 novembre, 11 h à 14 h (fuseau horaire de Mexico). La stratégie et les tactiques mondiales des socialistes dans le contexte de la société capitaliste mondiale contemporaine. Avec Radhika Desai (Manifesto Group et Université du Manitoba, Canada); Cliff Durand (Centre pour la justice mondiale) ; Sergio Hernández (UNAM, Mexique) ; Alexandr Buzgalin (Université d’État de Moscou, Russie). Modérateur : Marco Augousto Gómez Solorzano (Études du travail, Université métropolitaine autonome, Mexique).

  • 30 octobre, 11 h à 13 h (fuseau horaire de Mexico). La vie au centre : Femmes, Economie et Autonomie. Elizabeth García Hernández et Romelia Pérez Gómez (Red de Cooperativas del Sur, Mexique) ; Tabita Valadez García (Femmes en lutte de San Miguel de Topilejo, Mexique) ; Silvia Páez Cortez (Réseau des groupes de femmes rurales, Uruguay). Coordonnées : Claudia Hernández (Chili).

  • 29 octobre, de 11h à 14h (fuseau horaire de Mexico). Axe 6, Tableau 2. Entreprises récupérées et autogestion. 20 ans après la crise argentine de décembre 2001. Avec José Abelli (ACTRA, Argentine) ; Ruiz de Huidobro (Fédération des coopératives autogérées de viande et apparentées, Argentine); Silvia Díaz (Coopérative de travail La Cacerola, FACTA); Fabián Pierucci (Cooperativa de Trabajo La Litoraleña, Argentine) ; Francisco Martínez (Cooperativa de Trabajo Textiles Pigüé, Argentine) ; Mónica Acosta (Coopérative de travail Renacer, Argentine). Coordonné par : Andrés Ruggeri (University Extension Program Open Faculty, Faculté de philosophie et de lettres – Université de Buenos Aires, Argentine)

  • 28 octobre, 11 h à 14 h (fuseau horaire de Mexico). Axe 5 Tableau 4. Résistance syndicale et coopérative dans les services essentiels. Les coopératives énergétiques et la revendication du public. Avec Eréndira Velázquez (Union mexicaine des électriciens) ; Lala Peñaranda (Unions pour la démocratie énergétique) « Le rôle du contrôle démocratique et syndical dans la transition juste » États-Unis ; Juan Carlos Escalante (Assemblée nationale des utilisateurs d’électricité) Mexique ; Gonzalo Castelgrande (Association des responsables de l’UTE, Uruguay) ; Dominic Guerré (Railcoop, France) ; Derrick Naidoo (The Community Healing Network, Afrique du Sud). Coordonnées : Edgar Belmont (Université autonome de Querétaro, Mexique)

  • 27 octobre, 11 h à 14 h (fuseau horaire de Mexico). Stratégies de financement des projets de l’Economie Populaire, Sociale et Autogérée. Avec Carlos Aulet (Centrale nationale des travailleurs d’Uruguay -PIT-CNT-, Uruguay) ; Eva Verde (Programme Marchés solidaires, Argentine) ; Elia E. López Mandujano (Tandas para el Bienestar, Ministère du bien-être, Mexique) ; Juan José Rojas Herrera (Colectivo de Cooperativas de la Nueva Central de Trabajadores, Mexique) ; Francisco Martínez (Cooperativa de Trabajo Textiles Pigüé, Argentine). Modéré par : Colectivo de Cooperativas de la Nueva Central de Trabajadores, Mexique.

 

  • 26 octobre, 11 h à 14 h (fuseau horaire de Mexico). Synergie et alliances entre organisations syndicales et coopératives. Avec Carlos Aulet (Centrale nationale des travailleurs d’Uruguay -PIT-CNT-, Uruguay) ; Enrique Gómez (TRADOC, Nouvelle Centrale des Travailleurs du Mexique) ; Antonio Lozano (Solidaridad Obrera, Espagne) ; Christian Mahieux (Union Syndicale, Solidaires, France) ; Hugo Cabrera (Gráfica Campichuelo – Fédération des coopératives autogérées de Buenos Aires, Argentine). Modératrice : Nara Cladera (Association Pour L’Autogestion, France).

  • Samedi 23 octobre, 11h00 Assemblée féministe (fuseau horaire du Mexique)

 

  • 22 octobre 11: 00-14: 00 hs. Stratégies pour renforcer les liens universitaires et la collaboration dans le développement de projets collectifs. Luz Elvia García Ramos (Centre universitaire des sciences économiques et administratives, Université de Guadalajara, Mexique) ; Octavio Maza (doctorat en économie sociale, Université autonome d’Aguascalientes, Mexique) ; José Miguel González Casanova (Hétérotopique, Université des nœuds mobiles autonomes, Mexique) ; Fernanda Santos Araujo (Noyau interdisciplinaire pour le développement social, Université fédérale de Rio de Janeiro, Brésil). Coordonnées : Celia Pacheco.

  • 20 octobre de 11h00 à 14h00. (fuseau horaire du Mexique). La contribution de l’Université dans le renforcement de l’Economie Sociale, dans la consolidation des projets d’Autogestion et dans l’autonomie et l’émancipation des travailleurs. Avec Jesús Rivera Sánchez (Programme interinstitutionnel de doctorat en économie sociale et solidaire, Universidad Autónoma Chapingo, Mexique) ; Javier Antivero (Open Faculty Program, Université de Buenos Aires, Argentine); Marco Augusto Gómez Solórzano (Domaine d’études du travail UAM-X, Mexique); Manuel Ramírez Casillas (Centre international de recherche sur l’économie solidaire, Universidad Iberoamericana, Mexique). Coordonnées : Blanca Estela Mergarito.

 

  • 19 octobre de 11h00 à 14h00. La crise du capitalisme mondial avant et pendant la pandémie. Perspectives économiques, politiques et sociales des travailleurs. Humberto Montes de Oca (Union des électriciens du Mexique); Julio Gambina (directeur de l’Institut d’études et de formation de la Central de Trabajadores de Argentina); Florencia Partenio (Université nationale Arturo Jauretche, Argentine) ; Gonzalo Fernández (OMAL, Pays Basque) ; Tom Kucharz (Écologues en action, État espagnol). Modérateur : Edgar Belmont (Université autonome de Querétaro, Mexique).

 

  • 18 octobre de 11h00 à 14h00. Dialogue des connaissances sur la santé. Interdisciplinarité et interculturalité : des paris pour la santé et l’émancipation des travailleurs. Carlos Cruz Guerrero (Cooperativa de Trabajo Luz y Fuerza Del Centro, Mexique) ; Federico Bejarano et Alberto Vázquez (Cooperativa La Huella, Argentine) ; Josefina Chávez Guerrero et Joaquín Ventura Sique (Université interculturelle autochtone de Michoacán, Mexique) ; Julio César Neffa (Université de Buenos Aires, Argentine) ; Tabita Valadez García et Josefina Serrano Crespo (Centre de services communautaires «Mujeres en Lucha» de San Miguel de Topilejo, Mexique). Modéré par : Margarita Pulido, Noemí Luján et Juan Víctor Faccio (UAM-X, Mexique).

 

  • 15 octobre de 11h00 à 14h00. Axe 5 / Tableau 3. Réseaux équitables et solidaires. Ce qui est proposé comme nouveau modèle de consommation durable après COVID dans le cadre de l’Economie Sociale et Solidaire. Avec Eduardo Amorín (Coopérative de consommateurs CONSOL, Argentine), Martina Lo Cascio (Fuori Mercato Autogestione in Movimento, Italie), Marco Turra (Association RACU, Italie), Emma María Villanueva (Réseau Consulo Coldario del Ecomún, Mexique), Gabriela Arroyo Morales ( Multitrueke Mixiuhca, Mexique). Modérateur : Víctor Manuel Valdez Romero (Cooperativa LF Del Centro, Mexique).

  • 14 octobre de 11h00 à 14h00. Axe 1. Tableau 2. La stratégie globale et la tactique des socialistes dans le contexte de la société capitaliste globale contemporaine. Marco Gómez (UAM-X, Mexique) : « Quelques hypothèses sur la stratégie et la tactique des socialistes dans le système capitaliste mondial contemporain » ; Betsy Bowman (Center for Global Justice, Mexique) : « L’impérialisme mondial, la domination économique et militaire des États-Unis et la défense du dollar américain comme monnaie mondiale » ; Bob Stone (Center for Global Justice, Mexique) : « L’ère de l’omnicide vs. la notion sartrienne d’une communauté intégrale » ; Andrés Ruggeri (Open Faculty Program, Argentine) : « Nouveaux modes d’accumulation du capital dans l’exploitation du travail ; Enrique Dávalos (Mexique) : « La perspective zapatiste dans la lutte pour l’émancipation ».

 

  • 13 octobre, 11h00 – 14h00. Axe 9. Conversation sur Luttes, résistances et construction d’alternatives pour les travailleurs migrants (Deuxième partie). RICARDO ORTEGA membre de Legacy of Equality, Leadership and Organizing (LELO), Communities of Color face au Covid-19 aux États-Unis. (Seattle, Washington, États-Unis) ; Étudiant diplômé FOTIS MESSADOS, Stéréotypes dans la presse grecque autour des migrants (Grèce) ; AMARELA VARELA HUERTA Professeur-chercheur, Académie de Communication et Culture, UACMl. Luttes des migrants et épidémiologie populaire au temps du Covid 19 (Mexique) ; OCTAVIO ROSAS LANDA Professeur chercheur à la Faculté des sciences économiques, UNAM. La crise climatique capitaliste et ses effets migratoires (Mexique) ; LUCY RODRÍGUEZ avocate en droit de l’immigration membre du Comité international de la Guilde nationale des avocats et du Comité du travail pour l’emploi. Impact de la pandémie de Covid-19 sur les droits des immigrants et les politiques d’immigration aux États-Unis (Californie, États-Unis).

 

  • 7 octobre de 11h00 à 14h00. Axe 3/6 Tableau 1
    «Hier syndicalistes, aujourd’hui sociétaires. Les défis de la convergence du syndicalisme et du coopérativisme ». Juan Manuel Soto, Commission de l’éducation, Pascual Workers Cooperative (Mexique), Jesús Torres Nuño, Western Democratic Workers TRADOC (Mexique), VioMe (Grèce), Flasko (Brésil)
    Coordonné par : Carlos Aulet Pit-CNTAAlfredo Desiderio Rojas Lara, Président de la Coopérative PME Luz y Fuerza del Centro.

  • 6 octobre, 11h00 Luttes, résistances et construction d’alternatives pour les travailleurs migrants. Discussion avec la participation de David Bacon (photojournaliste, Berkeley, Californie)) Tomás Segarra (Université Jaume I, Castellón, Espagne), Gil Félix (Université fédérale d’intégration latino-américaine) Foz de Iguazu, Brésil), Adriana Martínez, Nashelly Ocampo et Ana Alicia Peña (chercheurs à la Faculté d’économie, UNAM, Mexique).

  • Visite au Centre de Services Communautaires des Femmes en Lutte (San Miguel de Topilejo, Mexique)

 


  • ATTENTION : la date limite de dépôt des propositions est prolongée jusqu’au 15 septembre. Cliquez ici pour accéder au formulaire.
  • Diffusion en direct

 


VIIIe Rencontre internationale

de “L’Économie des travailleuses et travailleurs”

Appel

Ville de Mexico – 30 août au 31 octobre 2021

 

Le réseau international de l’Économie des travailleuses et travailleurs annonce la réalisation de sa VIIIe rencontre internationale à Mexico du 30 août au 31 octobre 2021. Nous invitons les travailleur-se-s des syndicats démocratiques, des coopératives, des entreprises récupérées et autogérées, des organisations de l’économie sociale et populaire, les universitaires, les spécialistes et tous les autres intéressés par une nouvelle économie des travailleur-se-s à  y participer.

 

L’ouverture se déroulera de forme virtuelle le 30 août de 11 à 14 heures (Heure locale) dans les locaux du Syndicat mexicain des électriciens.

Dans le contexte critique que nous vivons avec la pandémie de la Covid 19, la rencontre est importante pour le mouvement social international en construction autour de l’économie sociale et populaire. Au-delà de l’analyse et la connaissance de la réalité sociale et du travail, du récit de nos expériences, nous proposons que cette rencontre contribue à l’articulation entre les espaces de réflexion et notre problématique en tant que travailleur-se-s afin de transformer nos conditions de vie et être acteur-trice-s dans la construction de propositions politiques, sociales, syndicales et culturelles.

Axes de discussion

1.- La crise du capitalisme global avant et pendant la pandémie. Perspectives économiques, politiques et syndicales pour les travailleur-se-s.

2.Ressources, outils, formes et actions stratégiques basées sur des actions collectives telles que l’autogestion, le coopérativisme, les entreprises récupérées.

3.Apports du travail autogéré dans le développement collectif pour la lutte contre les inégalités et les discriminations.

4.-  La distribution et la consommation du point de vue de l’économie sociale et populaire, du bien-être et de la soutenabilité.

5.- Les défis du syndicalisme, du coopérativisme et des autres formes d’organisation des travailleur-se-s.

6.- La précarité du travail et de l’emploi, le chômage avant et après la pandémie de la Covid 19.

7.- La participation des travailleur-se-s à l’élaboration de politiques publiques pour renforcer l’économie sociale et populaire et le coopérativisme.

8.- Les chemins qui relient la lutte pour le travail décent et celle pour la santé des travailleur-se-s.

9. L’économie des travailleur-se-s dans le contexte de migration nationale et internationale.

10.- L’éducation populaire et la construction de pratiques pédagogiques. La fonction sociale des universités, la coproduction de savoirs et la transmission de connaissances.

 

Dates importantes :

Afin d’organiser le calendrier des activités, les propositions seront transmises entre le 15 juillet et le 31 août 2021. Les activités peuvent être : des échanges, des visites virtuelles de coopératives, d’entreprises récupérées et d’espaces autogérés au Mexique et dans d’autres pays ; des séminaires, des méthodologies et des avancées dans les études sur le coopérativisme, les entreprises récupérées, l’économie populaire, et autres ; la présentation de livres et revues ; la présentation de documentaires, de films, d’archives photographiques, des concerts et autres activités récréatives en relation avec l’ordre du jour de la rencontre et pourront se dérouler en septembre et octobre. Les activités seront limitées à 5 participants, en incluant le modérateur, avec des thématiques spécifiques se rapportant aux axes de travail. Il conviendra de réserver un temps d’échange avec le public. Les activités peuvent être des témoignages et, quand elles contiennent des éléments de réflexion et d’analyse, elles dovent utiliser un langage accessible.

 

Il est important de considérer que, puisqu’il s’agit d’une Rencontre Internationale, les activités  se dérouleront de 11 à 14 heures. Heure du Mexique, avec une durée maximale de 3 heures. Les propositions s’enregistrent en remplissant le format disponible sur :

 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfN1BRGd4EIHSCdPpX1g2GIHN1JIjUu_Uhk6U_uUNyEnMuNeA/viewform?usp=sf_link

 

Il est possible de consulter la convocation dans sa version complète sur le site officiel de la rencontre : https://economiatrabajadors.com/events/viii-encuentro-2021/

 

Contact: 8economiadelostrabajadores@gmail.com

 

Programación horaria

30 août

11:00 - 14:00
Ouverture

9 septembre

11 - 13:30
Visite au Centre de Services Communautaires des Femmes en Lutte (San Miguel de Topilejo, Mexique)

6 octobre

11:00 - 14:00
Luttes, résistances et construction d'alternatives pour les travailleurs migrants.
Discussion avec la participation de David Bacon (photojournaliste, Berkeley, Californie)) Tomás Segarra (Université Jaume I, Castellón, Espagne), Gil Félix (Université fédérale d'intégration latino-américaine) Foz de Iguazu, Brésil), Adriana Martínez, Nashelly Ocampo et Ana Alicia Peña (chercheurs à la Faculté d'économie, UNAM, Mexique).

7 octobre

11:00 - 14:00
Axe 3/6 Tableau 1 «Hier syndicalistes, aujourd'hui sociétaires. Les défis de la convergence du syndicalisme et du coopérativisme ».
Juan Manuel Soto, Commission de l'éducation, Pascual Workers Cooperative (Mexique), Jesús Torres Nuño, Western Democratic Workers TRADOC (Mexique), VioMe (Grèce), Flasko (Brésil) Coordonné par : Carlos Aulet Pit-CNTAAlfredo Desiderio Rojas Lara, Président de la Coopérative PME Luz y Fuerza del Centro.

13 octobre

11:00 - 14:00
Axe 9. Conversation sur Luttes, résistances et construction d'alternatives pour les travailleurs migrants (Deuxième partie).
RICARDO ORTEGA membre de Legacy of Equality, Leadership and Organizing (LELO), Communities of Color face au Covid-19 aux États-Unis. (Seattle, Washington, États-Unis) ; Étudiant diplômé FOTIS MESSADOS, Stéréotypes dans la presse grecque autour des migrants (Grèce) ; AMARELA VARELA HUERTA Professeur-chercheur, Académie de Communication et Culture, UACMl. Luttes des migrants et épidémiologie populaire au temps du Covid 19 (Mexique) ; OCTAVIO ROSAS LANDA Professeur chercheur à la Faculté des sciences économiques, UNAM. La crise climatique capitaliste et ses effets migratoires (Mexique) ; LUCY RODRÍGUEZ avocate en droit de l'immigration membre du Comité international de la Guilde nationale des avocats et du Comité du travail pour l'emploi. Impact de la pandémie de Covid-19 sur les droits des immigrants et les politiques d'immigration aux États-Unis (Californie, États-Unis).

14 octobre

11:00 - 14:00
Axe 1. Tableau 2. La stratégie globale et la tactique des socialistes dans le contexte de la société capitaliste globale contemporaine.
Marco Gómez (UAM-X, Mexique) : « Quelques hypothèses sur la stratégie et la tactique des socialistes dans le système capitaliste mondial contemporain » ; Betsy Bowman (Center for Global Justice, Mexique) : « L'impérialisme mondial, la domination économique et militaire des États-Unis et la défense du dollar américain comme monnaie mondiale » ; Bob Stone (Center for Global Justice, Mexique) : « L'ère de l'omnicide vs. la notion sartrienne d'une communauté intégrale » ; Andrés Ruggeri (Open Faculty Program, Argentine) : « Nouveaux modes d'accumulation du capital dans l'exploitation du travail ; Enrique Dávalos (Mexique) : « La perspective zapatiste dans la lutte pour l'émancipation ».

15 octobre

11:00 - 14:00
Axe 5 / Tableau 3. Réseaux équitables et solidaires. Ce qui est proposé comme nouveau modèle de consommation durable après COVID dans le cadre de l'Economie Sociale et Solidaire.
Avec Eduardo Amorín (Coopérative de consommateurs CONSOL, Argentine), Martina Lo Cascio (Fuori Mercato Autogestione in Movimento, Italie), Marco Turra (Association RACU, Italie), Emma María Villanueva (Réseau Consulo Coldario del Ecomún, Mexique), Gabriela Arroyo Morales ( Multitrueke Mixiuhca, Mexique). Modérateur : Víctor Manuel Valdez Romero (Cooperativa LF Del Centro, Mexique).

18 octobre

11:00 - 14:00
Dialogue des connaissances sur la santé. Interdisciplinarité et interculturalité : des paris pour la santé et l'émancipation des travailleurs.
Carlos Cruz Guerrero (Cooperativa de Trabajo Luz y Fuerza Del Centro, Mexique) ; Federico Bejarano et Alberto Vázquez (Cooperativa La Huella, Argentine) ; Josefina Chávez Guerrero et Joaquín Ventura Sique (Université interculturelle autochtone de Michoacán, Mexique) ; Julio César Neffa (Université de Buenos Aires, Argentine) ; Tabita Valadez García et Josefina Serrano Crespo (Centre de services communautaires "Mujeres en Lucha" de San Miguel de Topilejo, Mexique). Modéré par : Margarita Pulido, Noemí Luján et Juan Víctor Faccio (UAM-X, Mexique).

19 Octobre

11:00 - 14:00
La crise du capitalisme mondial avant et pendant la pandémie. Perspectives économiques, politiques et sociales des travailleurs.
Humberto Montes de Oca (Union des électriciens du Mexique); Julio Gambina (directeur de l'Institut d'études et de formation de la Central de Trabajadores de Argentina); Florencia Partenio (Université nationale Arturo Jauretche, Argentine) ; Gonzalo Fernández (OMAL, Pays Basque) ; Tom Kucharz (Écologues en action, État espagnol). Modérateur : Edgar Belmont (Université autonome de Querétaro, Mexique).

20 octobre

11:00 - 14:00
La contribution de l'Université dans le renforcement de l'Economie Sociale, dans la consolidation des projets d'Autogestion et dans l'autonomie et l'émancipation des travailleurs.
Avec Jesús Rivera Sánchez (Programme interinstitutionnel de doctorat en économie sociale et solidaire, Universidad Autónoma Chapingo, Mexique) ; Javier Antivero (Open Faculty Program, Université de Buenos Aires, Argentine); Marco Augusto Gómez Solórzano (Domaine d'études du travail UAM-X, Mexique); Manuel Ramírez Casillas (Centre international de recherche sur l'économie solidaire, Universidad Iberoamericana, Mexique). Coordonnées : Blanca Estela Mergarito.

22 octobre

11:00 - 14:00
Stratégies pour renforcer les liens universitaires et la collaboration dans le développement de projets collectifs.
Luz Elvia García Ramos (Centre universitaire des sciences économiques et administratives, Université de Guadalajara, Mexique) ; Octavio Maza (doctorat en économie sociale, Université autonome d'Aguascalientes, Mexique) ; José Miguel González Casanova (Hétérotopique, Université des nœuds mobiles autonomes, Mexique) ; Fernanda Santos Araujo (Noyau interdisciplinaire pour le développement social, Université fédérale de Rio de Janeiro, Brésil). Coordonnées : Celia Pacheco.

23 octobre

11:00 - 14:00
Assemblée féministe

26 octobre

11:00 - 14:00
Synergie et alliances entre organisations syndicales et coopératives.
Avec Carlos Aulet (Centrale nationale des travailleurs d'Uruguay -PIT-CNT-, Uruguay) ; Enrique Gómez (TRADOC, Nouvelle Centrale des Travailleurs du Mexique) ; Antonio Lozano (Solidaridad Obrera, Espagne) ; Christian Mahieux (Union Syndicale, Solidaires, France) ; Hugo Cabrera (Gráfica Campichuelo - Fédération des coopératives autogérées de Buenos Aires, Argentine). Modératrice : Nara Cladera (Association Pour L'Autogestion, France).

27 octobre

11:00 - 14:00
Stratégies de financement des projets de l'Economie Populaire, Sociale et Autogérée.
Avec Carlos Aulet (Centrale nationale des travailleurs d'Uruguay -PIT-CNT-, Uruguay) ; Eva Verde (Programme Marchés solidaires, Argentine) ; Elia E. López Mandujano (Tandas para el Bienestar, Ministère du bien-être, Mexique) ; Juan José Rojas Herrera (Colectivo de Cooperativas de la Nueva Central de Trabajadores, Mexique) ; Francisco Martínez (Cooperativa de Trabajo Textiles Pigüé, Argentine). Modéré par : Colectivo de Cooperativas de la Nueva Central de Trabajadores, Mexique.

28 octobre

11:00 - 14:00
Axe 5 Tableau 4. Résistance syndicale et coopérative dans les services essentiels. Les coopératives énergétiques et la revendication du public.
Avec Eréndira Velázquez (Union mexicaine des électriciens) ; Lala Peñaranda (Unions pour la démocratie énergétique) « Le rôle du contrôle démocratique et syndical dans la transition juste » États-Unis ; Juan Carlos Escalante (Assemblée nationale des utilisateurs d'électricité) Mexique ; Gonzalo Castelgrande (Association des responsables de l'UTE, Uruguay) ; Dominic Guerré (Railcoop, France) ; Derrick Naidoo (The Community Healing Network, Afrique du Sud). Coordonnées : Edgar Belmont (Université autonome de Querétaro, Mexique)

29 octobre

11:00 - 14:00
Axe 6, Tableau 2. Entreprises récupérées et autogestion. 20 ans après la crise argentine de décembre 2001.
Copn José Abelli (ACTRA, Argentine) ; Ruiz de Huidobro (Fédération des coopératives autogérées de viande et apparentées, Argentine); Silvia Díaz (Coopérative de travail La Cacerola, FACTA); Fabián Pierucci (Cooperativa de Trabajo La Litoraleña, Argentine) ; Francisco Martínez (Cooperativa de Trabajo Textiles Pigüé, Argentine) ; Mónica Acosta (Coopérative de travail Renacer, Argentine). Coordonné par : Andrés Ruggeri (University Extension Program Open Faculty, Faculté de philosophie et de lettres - Université de Buenos Aires, Argentine)

30 octobre

11:00 - 13:00
La vie au centre : Femmes, Economie et Autonomie.
Elizabeth García Hernández et Romelia Pérez Gómez (Red de Cooperativas del Sur, Mexique) ; Tabita Valadez García (Femmes en lutte de San Miguel de Topilejo, Mexique) ; Silvia Páez Cortez (Réseau des groupes de femmes rurales, Uruguay). Coordonnées : Claudia Hernández (Chili).

3 novembre

11:00 - 14:00
La stratégie et les tactiques mondiales des socialistes dans le contexte de la société capitaliste mondiale contemporaine.
Avec Radhika Desai (Manifesto Group et Université du Manitoba, Canada); Cliff Durand (Centre pour la justice mondiale) ; Sergio Hernández (UNAM, Mexique) ; Alexandr Buzgalin (Université d'État de Moscou, Russie). Modérateur : Marco Augousto Gómez Solorzano (Études du travail, Université métropolitaine autonome, Mexique).

4 novembre

11:00 - 14:00
Arbre 3/6. Tableau 5. "Conceptualisation et débats autour de l'économie des travailleurs et de l'autogestion".
Andrés Ruggeri (Programme d'extension universitaire de la faculté ouverte, Faculté de philosophie et de lettres, Université de Buenos Aires, Argentine); Benoit Borrits (Association Pour L'Autogestion); Edgar Belmont (Mexique) ; Derrick Naidoo (The Community Healing, Afrique du Sud) ; Gabriel Gualhanone Nemirovsky (Noyau d'épistémologie et d'économie politique do Comum, Université fédérale du Mato Grosso do Sul, Brésil). Modératrice : Celia Pacheco (Études du travail, Université métropolitaine autonome, Mexique).

5 novembre

11:00 - 14:00
Les ressources et les actions nécessaires en matière d'environnement et d'économie des travailleurs.
Henrique Novaes (Faculté de Philosophie et Sciences de l'Université d'État Paulista, Brésil) ; Layza Soares (Universidade Federal Fluminense, Brésil); Isidro Téllez Ramírez (diplôme de troisième cycle en géographie, UNAM, Mexique) ; Favio Castro, Ivan Lucon (UNICAMP, Brésil) ; David Barkin (Département de la production économique, UAM, Mexique). Coordonnées : Yolanda García Beltrán (Master en sociétés durables, UAM, Mexique).

8 novembre

11:00 - 14:00
Réponses à la précarité de l'emploi.
Avec Jaime Fernando González et Luis Castillo Farjat (postgraduate in Sustainability Sciences, UNAM, Mexique) ; Antonio Lozano (Solidaridad Obrera, Espagne) ; Alfonso Morales Pelunfinder et Miguel Burgos (Union mexicaine des messagers à vélo par l'application SIRAPPS, Mexique) ; Oscar Bogao (Fédération des coopératives unies, Confédération nationale des coopératives de travail - Santa Fe, Argentine); Cristian Miño (Confédération nationale des coopératives de travail - Santa Fe, Argentine). Coordonnées : Manolo Robles (Cooperativa de Trabajo La Masa, Rosario, Argentine)

9 novembre

11:00 - 13:00
La participation des femmes de différents processus et contextes qui, au niveau organisationnel et individuel, se retrouvent dans la construction de nouveaux imaginaires et paradigmes et le besoin d'adaptation des coopératives.
Grèce Lorena Valencia Arcos, María José Sánchez de Loera, Ingrid Aneth Gómez Ramírez, Jéssica Mariana Carrillo Macías, Carlos Andrés Barba Noriega et Alessandro Grassi (Université autonome d'Aguascalientes, Mexique) ; Serge Le Queau (Coop Des Masques, France) Coordinateur : Blanca Estela Melgarito (Our American Legal Science Network).
17:00 - 20:00
Articulation des politiques publiques pour le secteur de l'économie sociale, populaire et autogérée. Expériences comparatives pour la création d'emplois.
Mauricio Sardá de Faría (INCUBES - Entrepreneuriat solidaire Incbadora, Brasi); Rocío Mejía Flores (Télécom, Mexique) ; Abelardo Cuellar (secrétaire du Travail de l'État de Puebla); Francisco Saucedo (CIESS - Universidad Iberoamericana, Mexique) ; José Abelli (Ministère du développement productif, Argentine) ; Teresa Morales (Bolivie). Modérateur : Ismael Osuna (Programme Tandas para el Bienestar, Mexique)

10 novembre

11:00 - 14:00
Insécurité du travail. Crise des perspectives des jeunes et des nouvelles technologies.
Wilmar Restrepo (Cooperatva de Trabajo Central en Movimiento, Argentine), Miguel Maximiliano (Bici Taxis Mosquitos, Mexique) ; JaimeFernando González (Coopérative de transport autonome, Mexique) ; Fathi Bouarou (L'Après M', Marseille, France) ; María José Sánchez (Venus Showroom, Aguascalientes, Mexique). Modérateur : Carlos Garcío (UAM-X, Mexique).

11 novembre

11:00 - 14:00
Précarité de l'emploi et nouvelles technologies.
Yesenia Sánchez (MEAC, UAQ, Mexique) ; Natalia Acosta et Andrea Ramírez (Université nationale Arturo Jauretche, Argentine) ; Carolina Peláez (Études du travail, Université métropolitaine autonome, Mexique); Débora Fernández (Centre de contact - Télétravail solidaire des travailleurs, Espagne) ; Patrick Le Theron (Union Sindical Solidaires, France). Modérateur : Carlos León (Université autonome de Querétaro, Mexique).

12 novembre

11:00 - 14:00
Comment les coopératives menacées résistent.
Avec Leobardo Vega Tellez (Cooperativa Cruz Azul, Mexique) ; Gigi Malabarba (Rimaflow Fabrica Autogestita, Italie) ; Francisco Martínez (Cooperativa Textiles Pigüé, Argentine) ; Sege Le Quéau (La Coop Des Masques, France) ; Ma. Paula Hernández Ángeles (Coopérative d'habitation de Palo Alto, Mexique). Modéré par : Andres Ruggeri (Open Faculty Program, Argentine) et Víctor Manuel Valdez Romero (Commission d'économie sociale et solidaire de la Coopérative LF Del Centro, Mexique)
16:00 - 19:00
Les limites légales aux initiatives des travailleurs pour leur autogestion économique.
Elizabet López Canelas (Territoires collectifs de Resistencia, Bolivie) ; Antonio Mendoza (Université autonome métropolitaine d'Iztapalapa, Mexique) ; Juan Pablo Aruebe Fonseca (Coopérative légale, Fédération des coopératives TRASOL, Chili) ; Alexandre Mandl (Usines récupérées à Sao Paulo, Brésil). Coordonnées : Daniel Sandoval (Université autonome métropolitaine de Cuaimalpa, ANEICI, Mexique).

13 novembre

10:30 -
Plénière de clôture.
Bilan de la situation de la classe ouvrière et de la Rencontre Internationale. Des propositions pour l'avenir
Sep 25 2019 - Sep 29 2019

VII Encuentro 2019

Escuela Nacional Florestan Fernandes (ENFF)
Jul 22 2016 - Jul 26 2016

V Encuentro 2015

Punto Fijo, Paraguaná, Estado Falcón, Venezuela
¡No hay eventos!
AllEscort